Château de la Bourdaisière. Favorites du roi

CENTRE-VAL DE LOIRE

250 km de Paris.

photo: ArkadiyGab

Le château de la Bourdésière a été construit en 1340 au plus fort de la guerre de Cent ans entre l'Angleterre et la France. Le château-fort protégeait le territoire français des anglais.


Au XVIe siècle, la forteresse a été transformée en un château exquis et élégant, qui a reçu plusieurs surnoms dans toute son histoire...


..Sur les rives de la Loire dans de beaux châteaux depuis des siècles vivaient les favoris des rois de France...


Au XVIIe siècle, l'élégant château de la Bourdésière appartenait à la première favorite officielle du roi de France François Ier, la belle Marie Godin. Elle vivait dans un château dont elle avait hérité, avec son mari. La première beauté de France tourna la tête au roi, de quoi son mari était très heureux. Cela l'a rendu célèbre, peu importe le prix. En peu de temps, le mari de Marie Godin a rapidement gravi les échelons de carrière, devenant du jour au lendemain le surintendant des Finances du roi de France. Cela a permis aux époux d'équiper leur nid ancestral – la forteresse sévère a été transformée en un magnifique palais, préservant l'une des anciennes tours.


Rien n'est Éternel sous la lune. Le roi François Ier a commencé à regarder autour de lui et une fois avoir magnifiquement rompu avec Marie Godin – en l'échangeant contre Un «diamant Godin» (sous ce nom est entré dans l'histoire d'une grande pierre précieuse). Le propriétaire et nouvel ami de la belle de la vallée de la Loire est devenu... Le Pape Léon X.


Après avoir appris les charmes de la position de favorite du roi, Marie Godin a remis à ses trois filles toutes les subtilités de la séduction des personnes couronnées. Elles ont réussi dans leurs projets.


Françoise Babou de la Bourdésière, une de ses filles, se démarquait particulièrement parmi ses sœurs, elle était même la favorite du roi de France Henri III. Certes, le ciel n'était pas favorable à cette personne très libérée. À l'époque de la révolte contre Henri III, âgée de cinquante ans, elle et son jeune amant ont été tués par une foule en colère-leurs corps en chemises de nuit ont trainé longtemps dans les rues de la ville. C'était peut-être la vengeance d'un mari trompé...


Mais Françoise Babou de la Bourdésière eut sept filles. La célèbre marquise de Sévigné les appelait dans ses mémoires «Sept péchés capitaux». Une de ses filles est Gabrielle d'Estrées. Elle est également née au château de la Bourdézière. Au fil du temps, le château a reçu le surnom "Nora des putes".


La mère de Gabrielle a présenté à la cour à Paris une fille de 16 ans et l'a donnée au roi pour une somme symbolique. Après avoir été la favorite officielle du roi de France pendant exactement trois mois, Gabrielle passa de mains en mains d'influentes courtisanes jusqu'à ce que sa renommée de belle séductrice atteigne le jeune futur roi de France Henri IV. Elle l'a charmé. Peau blanche comme neige, yeux bleus, apparence charmante et silhouette impeccable.


Henri IV devient roi de France en 1594. Il donne à sa favorite le château Royal, les titres de marquise et de duchesse. Le roi l'a faite épousée (pour l'apparence), puis a arrangé le divorce et Gabrielle fût faite favorite officielle.


Gabrielle a donné naissance au roi de trois enfants et a commencé à se préparer pour le mariage officiel avec le roi de France. Henri IV divorce de la reine Margot – Marguerite de valois sans enfant. Gabriel reçoit de lui un cadeau – une bague royale. Mais... la favorite, enceinte de son quatrième enfant, est décédée subitement au château de Fontainebleau à l'âge de 26 ans.

Une version dit qu'elle aurait été empoisonnée.


Le roi Henri IV est en deuil. Un an plus tard, il épousa Marie de Médicis, dont le mariage avait déjà été approuvé par l'église...


Après la mort de Gabrielle, le château de la Bourdésière a changé de propriétaire à plusieurs reprises.


En 1991, le château, qui abritait Une maison de retraite, a été acheté par deux frères, les Princes de Broglie. Ils l'ont transformé en un hôtel luxueux. Et sur le territoire du parc, des jardins luxuriants ont été aménagés ainsi que des champs de tomates. Sur les 10 000 variétés de tomates existantes dans le monde, 650 sont cultivées ici! Jusqu'aujourdhui on s'occupe encore de la conservation des célèbres tomates du château de la Bourdaisière!


Château-hôtel


ADRESSE: Château de la Bourdaisière

25 Rue de la Bourdaisière,

37270 Montlouis-sur-Loire

https://www.labourdaisiere.com